qui sommes-nous?

télécharger le texte de présentation du TDB en pdf

Le Trou De Balle est un squat d’habitation et d’activités transpédégouine féministe

Squat : c’est un lieu autogéré, soustrait du système de consommation, de contrôle et de hiérarchie où chacunE participe à l’autonomie du lieu dans le respect des personnes qui y vivent.

Transpédégouine : ce sont des identités politiques et pas seulement des identités sexuelles ou de genre. Nous refusons de nous intégrer dans le système hétéronormé et luttons contre ses oppressions (sexisme homo-trans-bi-lesbo-intersexophobie). Nous refusons également de nous assimiler au système mainstream Gay, qui reproduit les normes sexistes et capitalistes. Nous visibilisons la multiplicité des corps et des identités. Nous remettons en cause les normes d’hygiène, d’âge, de grosseur, de pilosité, etc. Nous inventons des nouvelles formes d’expression de soi et nous revendiquons des identités collectives en marge des catégories dominantes. Nous mettons en place des solidarités communautaires : matérielles, créatives, affectives, politiques. Nous sommes conscientEs de ne pas subir toutes les mêmes oppressions et de ne pas vivre les mêmes réalités : assignéEs homme ou assignéEs femme, que tu sois plus ou moins « blanchE » ou « raciséE », plus ou moins valide ou « handicapéE » (physique ou mental), travailleusEs ou pas, sans-papierEs ou pas, vieilles ou jeunes, grosSE ou maigre, etc. Cet espace est disponible pour l’organisation d’autres luttes.

Féministe : Pour nous, être transpédégouines, c’est forcément être aussi féministes. Les bases de l’hétéronormalité qui nous oppriment et contre lesquelles nous luttons sont le sexisme, le patriarcat et la domination masculine dans toutes ses formes. Nous sommes un squat féministe, un espace de solidarité entre oppresséEs du système patriarcal.

Pourquoi la nécessité du lieu ?

Ce lieu est issu de notre colère contre le monde normal, qui ne veut pas de nous et dont nous ne voulons pas. Nous revendiquons les mots Trans, Pédé, Gouine plutôt que LGBT (Lesbiennes, Gay, Bi, Trans’) parce que nous ne voulons pas essayer d’être normales ou invisibles, parce que nous ne voulons ni participer ni négocier avec les institutions, et en particulier l’Etat. Nous construisons cet endroit parce que nous avons besoin d’un espace où se retrouver entre nous, où briser l’isolement. Pour nous organiser, nous motiver, nous visibiliser, résister, lutter. Un espace où nos problématiques sont considérées comme une lutte à part entière, puisque nous ne trouvons pas toujours de soutien dans les milieux alternatifs, y compris les squats.
Ce lieu est aussi un espace d’habitation en non-mixité transpédégouine. Nous squattons par choix politique et par nécessité économique. Certaines activités ou moments peuvent également être non-mixtes (non-mixité trans-meuf-gouine, non-mixité trans, non-mixité pédé, non-mixité transpédégouine, etc), donc n’hésite pas à demander avant de rentrer.

Ce lieu doit rester safe.

Safe, ça veut dire un endroit où on se sent touTEs bien, où on a envie de venir, où on ne subit pas d’agressions physique ou verbale, où on ne se fait pas draguer lourdement, où chacunE est attentiVE aux autres, où les limites de chacunE sont prises en compte, où on ne préjuge pas de l’identité de quelqu’unE (oui, on peut demander si la personne à qui on parle veut qu’on dise « il » ou « elle » ou autre !), où on ne veut pas qu’on nous demande « t’es un gars ou une fille ? », où tu comprends que ce n’est pas parce qu’unE nana est torse nu qu’elle veut coucher avec toi, où les mecs peuvent se mettre en robe sans être dévisagéEs, où tu n’as pas peur de passer pour un pédé, où quand c’est une meuf qui fait la technique il n’y a pas un gars qui vient lui « apprendre » comment faire, où les groupes qui font un concert n’ont pas de propos insultants pour les minoriséEs, où c’est pas toujours les mêmes qui font la vaisselle, où on se donne le droit d’interrompre une soirée pour permettre la gestion collective d’un conflit, où si tu sais que tu deviens conNE et violentE quand tu es bourréE, vas boire ailleurs, où ni enculé ni salope ni pute ne sont des insultes, où ce n’est pas nécessaire d’affirmer ostensiblement ton hétérosexualité, où chacunE participe à garder l’espace safe.

Nous souhaitons que cet espace soit accueillant. Nous sommes ouvertEs aux questions, même les plus naïves (sauf « t’es un gars ou une fille ? » !!!). Nous ne détenons pas la vérité et nos positions peuvent évoluer ! Les propositions d’activité sont les bienvenues : ateliers, projections, discussions, concerts etc. Si tu veux organiser quelque chose ici tu peux envoyer un mail au collectif à troudeballes31 (at) gmail.com.

Bienvenue !

Publicités
  1. Edith Esteva Brunini

    On me perd.

  2. yeah!!!!!!!!!!!!
    longue vie au trou de balle!

  3. Bonjour ,
    C’est quoi l’adresse ?
    on peut passer juste pour un bonjour et un café ? et + si affinités……
    à bientot les transpédégouines
    PS : je suis trans feministe anarcho revolutionnaire
    Bizoux

  4. Bonjour,

    avez-vous des ateliers ou des activités prévus à la rentrée 2012?
    Je suis pédé qui ne se reconnait pas dans le milieu gay. Un jour j’ai lu cette phrase je ne sais plus où, « le gay est au pédé ce que le mainstream est à la culture ». J’aime bien cette phrase.

    A bientôt
    Armand

  5. Super lieu, belles rencontres. A bientôt j’espère !

  6. Bonjour,

    Je lis ceci sur votre page : « Nous souhaitons que cet espace soit accueillant. Nous sommes ouvertEs aux questions, même les plus naïves (sauf « t’es un gars ou une fille ? » !!!). »

    Alors ma question, naïve peut-être, est :

    Comment vous targuez vous d’être un lieu d’accueil et 100% libertaire en affichant des logo style « good night straightpride » sur votre page? (vous connaissez, j’en suis sur, l’origine et la ‘valeur violente’ de cette image.

  7. Et la violence hétérophobe est-elle une réponse juste et adaptée ? C’est la même chose que les autres violences. On combat pas les injustices en en créant.

  8. Bonjour,
    Fraîchement arrivé sur Toulouse je serai ravie de pouvoir découvrir votre organisation. Discuter avec vous et voir si notre entente est possible;)

    Merci de bien vouloir me dire comment vous contacter et où vous rencontrer.

    Bien à vous

    Jeremy roustit
    0687155934
    Jeremyroustit@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :